Ensemble Construisons Les Meilleures Solutions  13-17 avenue Foch
54000 Nancy
Tél : 03 83 40 27 07 
Fax : 03 88 76 73 10

Le moral des patrons en baisse

Posté le : 01/08/2011

Les résultats du 2ème trimestre 2011 ont confirmé les intuitions des patrons de TPE et leur léger regain d’optimisme du mois d’avril dernier. L’indicateur de situation financière s’est établi à - 9. Malgré un repli de - 2 points, il se situe 9 points au-dessus de la moyenne des trois dernières années.

La part des TPE jugeant leur situation préoccupante continue de diminuer (26 %, - 2 points).
L’accès au crédit semblerait légèrement moins compliqué (20 % des TPE ayant constaté un durcissement des conditions, - 2 points). Cette observation doit toutefois être relativisée, car le volume de demandes de financement a fortement baissé (23 % des TPE, contre 33 % au
1er trimestre) et que plus d’un quart des demandes (27 %) se heurtent encore à une fin de non-recevoir.

La création d’emplois, nette de remplacements et de suppressions de postes, atteint + 2 au cours du 2ème trimestre 2011. C’est 1,5 point au-dessus des prévisions faites en avril dernier, grâce surtout à un niveau d’embauche (12 %) plus élevé que prévu (10 %).
Cette embellie doit cependant être tempérée, car les postes en CDI représentent seulement 28 % des créations, contre 61 % des suppressions. Les TPE ont donc détruit des emplois en CDI. La création nette d’emplois a principalement bénéficié d’un fort volume de création d’emplois saisonniers en CDD, notamment dans les secteurs du bâtiment (création nette à + 4) et de l’hôtellerie-restauration (création nette à + 6).

Des prévisions peu rassurantes
Les prévisions économiques pour le 3ème trimestre sont plus pessimistes. Les recettes baisseraient de - 0,6 %. Cette décroissance prévisionnelle s’avère toutefois moins importante qu’à l’été 2010 où elle s’établissait à - 3,2 %. Conséquence directe, 31 % des dirigeants anticipent une dégradation de leur situation de trésorerie (soit + 7 points), tandis que 14 % estiment que celle-ci va s’améliorer (- 4 points).
Après une nette remontée au trimestre dernier, le moral des patrons de TPE connaît une nouvelle baisse et s’établit sensiblement aux mêmes niveaux qu’en décembre 2010, soit 31 % s’agissant du contexte économique (- 5 points en trois mois) et 54 % en ce qui concerne leur propre activité (- 3 points en trois mois).